Centre de réadaptation
  • Durée du programme : entre 6 et 8 semaines
  • clientèle: mixte
  • nombre de lits: 10 lits
  • jeunes desservis annuellement: 100 jeunes âgés de 12 à 17 ans

NOTRE PROJET

Un programme de traitement résidentiel de courte durée pour adolescents de 12 à 17 ans aux prises avec des problèmes reliés à l’abus et la dépendance à l’alcool et aux drogues

Pourquoi un programme de courte durée?

En marge de tout ce qui a été écrit sur le sujet ( opinions d’experts, comptes rendus scientifiques, meilleures pratiques ) un fait demeure: un traitement à court terme est tout aussi efficace qu’un traitement à long terme*.

En fait, l’expérience clinique a établi que les programmes qui bénéficient le plus aux jeunes sont ceux qui offrent : des méthodes souples permettant une adaptation aux besoins de l’adolescent,  des thérapies de type cognitive comportementale et familiale, l’enseignement individualisé ainsi le soutien à l’orientation professionnelle.

* Meilleures pratiques- alcoolisme et toxicomanie, traitement et réadaptation, santé Canada 1999, principe no.10. Document archivé le 24 juin 2013.

À qui s’adresse le programme:

Le programme s’adressera à tous ceux et celles qui ont besoin d’un niveau d’encadrement plus serré que celui qui leur est offert dans les programmes externes.

Pour résumer, il s’agit de personnes qui:

  • Ont un style de vie centré sur la consommation de drogues;
  • Peuvent tirer un avantage d’un éloignement de leur milieu de vie comme mesure de répit tant pour eux que pour les membres de leur famille;
  • Ont une volonté de changement mais de grandes difficultés à y parvenir, se traduisant par des retards ou par des difficultés , tant au plan affectif, scolaire que social.
Accueil, Évaluation et Orientation

Les objectifs du traitement seront  traités avec souplesse à toutes les étapes du construit théorique faisant lieu de programmation.

Les premiers contacts permettront d’abord d’évaluer le degré de motivation du jeune, sa capacité à entreprendre le programme et la nature volontaire et éclairée de sa démarche. Volontaire signifie que le jeune ne reçoit pas de pressions indues. Éclairée, signifie qu’il comprend les implications de sa démarche:  par exemple de respecter le code de vie, de se voir limiter dans ses allées et venues. Les premiers contacts permettront également de soutenir et d’orienter adéquatement ceux et celles qui pourraient tirer un meilleur avantager d’un autre type de programme, dépendamment de leur profil.

L’évaluation doit permettre d’identifier le plus précisément possible l’historique de la consommation de drogues, comme les facteurs sociaux ou de santé physique et mentale qui peuvent contribuer à la compréhension du problème. Il s’agit donc d’une évaluation biopsychosociale qui tient compte des aspects relationnels, occupationnels, psychodynamiques, et du bilan de santé.

Instrumentation

Le séjour permettra:

  • D’apporter un environnement sécurisant; sans drogues ni alcool;
  • D’acquérir un mode de vie plus sain ( sommeil, alimentation )
  • De répondre à un certain isolement;
  • De renouer des relations positives et productives;
  • De prendre du recul, de faire le point pour préparer l’avenir.

Les moyens utilisés pour susciter les changements nécessaires sont les suivants:

  • La vie de groupe;
  • Des ateliers ou des activités d’apprentissage ( social, récréatif, fonctionnel );
  • Des services d’intégration sociale en partenariat avec le réseau public et communautaire;
  • du soutien individualisé;
  • des activités de gestion du stress;
  • des rencontres dirigées avec les parents ou toutes personnes qui en tiennent lieu.
Insertion sociale et suivi postcure

La dernière étape du programme est celle de la réinsertion sociale des jeunes. Une équipe dédiée serra appelée à les aider à maintenir leur acquis en collaboration avec les partenaires du réseau. l’objectif est d’accompagner chacun d’eux lors de cette étape à risque, et de leur fournir un support individualisé ( accompagnement vers les ressources dont l’école, création d’espaces de rencontres au travers de projets particuliers du type défis sportifs, liaisons téléphoniques, amis facebook.